Cocorico! Charleroi primée à la COP23

La 23e conférence de l’ONU sur les changements climatiques (COP23) s’est déroulée début novembre à Bonn (Allemagne). Dans ce cadre-là, un concours international de solutions durables  était organisé avec comme objectif de promouvoir des réalisations exemplaires – bâtiments, quartiers et infrastructures – qui contribuent à limiter le réchauffement climatique en-dessous de 2°C. 19 pays et 150 réalisations concouraient cette année.

Le verdict est tombé : le projet d’éco-quartier de la cité du centenaire de Montignies-Sur-Sambre a remporté le Grand Prix international du quartier durable à Bonn.

Je tenais à saluer l’intérêt et l’implication de ma collègue Ornella Cencig dans ce dossier.

Il s’agit du premier quartier de logements sociaux passifs de Wallonie, et même l’un des premiers au monde. 

L’intérêt des logements  « passifs »  réside dans le fait qu’ils ne nécessitent pas de dispositif de chauffage important. Le soleil, l’isolation et les gains intérieurs suffisent pour maintenir les bâtiments à une température agréable. Ce type de bâtiments permet donc de réduire de façon importante sa consommation d’énergie : un gain pour le portefeuille mais aussi pour l’environnement. Ce genre de projets sont parfaitement en ligne avec les objectifs du Plan d’Action Energie Durable et Climat (PAEDC).

Ce concours a permis de mettre en exergue qu’il est possible de construire et de rénover en réduisant les émissions de carbone, en exploitant au maximum les énergies propres.

Un constat, … et peut-être une obligation pour demain, pour un monde plus vert ?

Share: